login
amoi01012015
login
Le 25 avril 2015 à 19 h 00 min   

onairCentreon a annoncé cette semaine la sortie de la version 2.6 du sa solution éponyme . A retenir de cette nouvelle livraison :

  • Une plus grande scalabilité en termes d’utilisation

La gestion des ACL a été améliorée afin de permettre à un plus grand nombre d’utilisateur de travailler simultanément sur la même plate-forme de supervision.

  • Un meilleur contrôle pour l’utilisateur et de nouvelles possibilités dont :

Transformer ou d’adapter le message de sortie d’une trap SNMP pour, par exemple, normaliser les messages de sortie à votre vue de monitoring;

Exécuter un code spécifique lié au message d’une trap SNMP, pour déclencher, par exemple, un service ou un redémarrage processus;

Ne pas tenir compte des quelques traps SNMP d’un hôte spécifique quand celui-ci est déclaré en temps d’arrêt.

  • Une configuration facilitée

Centreon 2.6 introduit la capacité, pour les services dépendants d’un hôte, d’hériter automatiquement de sa criticité configurée. Il est également possible de définir les niveaux de criticité globale d’un hôte et d’un groupement de services dépendants, notamment grâce à l’utilisation de modèles.

  • La compatibilité avec PHP 5.4

Les superviseurs utilisant Debian 7, Ubuntu 13.04, Redhat 7 and CentOS 7 apprécieront la nouvelle compatibilité PHP 5.4 de l’interface utilisateur dans Centreon 2.6..L’installation de Centreon 2.6 pour les entreprises est simplifiée pour un environnement de supervision homogène, distribué et sécurisé .

Lien utile

Centreon

 

FacebookTwitterGoogle+Partager
login
amoi01012015
login
Le 18 avril 2015 à 10 h 19 min   

logo_1305824_web1Babou, leader sur le marché français du discount avec 93 magasins implantés sur tout le territoire, a choisi Talend Platform for Big Data pour optimiser la production de rapports décisionnels et fournir à la Direction de l’entreprise des informations tangibles lui permettant de prendre des décisions stratégiques et de piloter l’activité.

Avec plus de 1000 fournisseurs, une centaine de points de vente, 35 000 références articles, 2 millions de clients par mois, 800 caisses et 650 000 transactions par carte de paiement, le système d’information a été taillé pour suivre le rythme de croissance accéléré de l’entreprise, mais commence à se poser le problème d’exploitation d’un flux de données toujours plus important.

C’est ainsi qu’en 2014, la DSI de Babou a souhaité rapidement trouver une solution capable de l’aider dans l’exploitation de ces données, leur modélisation.

« Nos deux mots d’ordre étaient mobilité et convivialité. Nous avons équipés les membres de la direction et les responsables des magasins d’iPad, avec l’idée de développer nous-mêmes une solution décisionnelle en 3D. Mais les besoins en puissance de calcul en amont – les tablettes reçoivent des données pré-calculées – nous ont encouragé à nous intéresser aux solutions Big Data du marché » poursuit David Legeay. « Aucune répondait réellement à nos exigences… sauf celle de Talend qui combine tous les atouts : un ETL performant et leader sur son marché, et un modèle de souscription – c’est-à-dire de location – qui garantit la pérennité de notre reporting (comme le respect des standards technologiques). De plus, la solution tire parti de la puissance d’Hadoop en natif, couvre l’ensemble de nos applications grâce à un catalogue de composants et de connecteurs très étendu, et dispose d’une sécurité SSH haut de gamme ».

Bambou vient donc de poser avec cette acquisition la première pierre à la création d’un environnement décisionnel , connecté à l’ensemble de ses briques métiers.

Intéressant !

Lien utile

Talend

login
amoi01012015
login
Le 18 avril 2015 à 9 h 58 min   

logo_1306037_webIl y a quelques jours sortait la version finale du Kernel Linux 4.0.Retour sur cette nouvelle livraison dont beaucoup parlent, mais qui n’apporte en fait que des amélioration mineures.

La principale amélioration concerne la capacité du kernel à pouvoir se mettre à jour sans redémarrer la machine.Cette nouvelle fonctionnalité est basée sur un mécanisme basé sur les travaux réalisés avec  Kpatch par Red Hat et kGraft de SUSE.

Parmi les éléments mineurs , nous pouvons signaler :

  • des améliorations notables du côté des pilotes graphiques et la gestion des DRM.
  • Un meilleur support des RAID 5/6 avec Btrfs
  • Le support de nouvelles architectures matérielles (SoC Quark d’Intel, l’Exynos 7 de Samsung et le MT8173 de Mediatek)
  • Une prise en charge améliorée des ordinateurs portables de Toshiba
  • Un meilleur support des périphériques HID de Logitech

Même si les mauvaises langues diront (et elles le disent) que cette version 4.0 n’est en fait que la version 3.20 renommée par Linus Torvalds, cette nouvelle livraison constitue un socle de basé intéressant aux prochaines versions.La version 4.1 devrait nous amener un très grand nombres d’améliorations.

Suivant !

Lien utile

kernel.org

login
amoi01012015
login
Le 16 avril 2015 à 6 h 22 min   

onairDans son dernier discours cette semaine H. Hoogervorst, président de l’IASB a rappelé que les mesures alternatives de la performance ne doivent pas éclipser les chiffres produits par les IFRS .Cette réflexion du président de l’ IASB remet en perspective l’utilisation par les pays du référentiel IFRS dans le cadre de la mesure de la performance.A l’heure ou bon nombre de pays essaient tant bien que mal de donner une dimension sociale à la performance (performance globale, valeur partenariale etc..) pour des raisons idéologiques surtout , l’IASB rappelle, sans remettre en cause les formes alternatives de mesure de la performance  , que les chiffres produits par les IFRS devraient servir de mesures principales de la performance pour les sociétés cotées. Au delà de la dimension managériale de la performance, nous voyons effectivement fleurir sur le plan quantitatif dans les Etats financiers , de nombreuses informations non-Gaap (voir en fin de ce billet), tranchant avec l’orthodoxie IFRS  .

La problématique sous-jacente à cela est la complexité, la présentation des Etats financiers en IFRS et plus techniquement le fossé pouvant exister entre Gaap et non-Gaap.

Les IFRS définissent peu de rubriques ou de sous-totaux dans les états financiers, ce qui peut justifier pour les investisseurs , l’utilisation d’autres critères alternatifs de mesure de la performance.

En même temps, il est important de rappeler que les mesures alternatives de la performance représentent une présentation sélective de la performance d’une entité. Souvent, cette sélection n’est pas exempte de biais.C’est d’ailleurs ce que rappelle le consortium

Certains coûts sont habituellement laissés de côté car considérés exceptionnels, alors que d’autres jugeraient ces coûts comme normaux et faisant partie de l’activité. Les coûts de restructuration en sont un parfait exemple .

Même si l’IASB n’a pas l’intention de supprimer les outils de mesure alternatifs de la performance (au contraire son projet « informations à fournir) , le consortium rappelle les investisseurs à une plus grande discipline dans la présentation de leurs états financiers , et ce malgré la complexité latente concernant leur conception.

Enfin le consortium insiste sur le fait que les chiffres IFRS  ne doivent pas être éclipsés , par les mesures alternatives de la performance , donc par la pollution de l’information non-Gaap.

Nous voyons bien toute la difficulté quant à l’établissement de règle communes , d’établissement des États Financiers pour fournir aux marchés une information fiable , et toute l’influence des États , contre un référentiel dont l’application est pourtant exigée par 140 pays , et actuellement autorisée que par 12 pays (utilisation récente).Il reste donc du travail….

Pour rappel quelques indicateur non-Gaap en France par exemple :

  • MB (Marge Brute, Gross Margin),
  • EBITDA (Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization),
  • ROC (Résultat Opérationnel Courant),
  • RO (Résultat Opérationnel, Operating result),
  • RBE (Résultat Brut d’exploitation),
  • REX (Résultat d’exploitation)
  • EBIT (Earnings Before Interest and Taxes),
  • RC (Résultat Courant),
  • FCF (Free Cash Flow),
  • CAF (Capacité d’Autofinancement).

Règlementation de l’information non-Gaap or not that is the question….

Lien utile

IASB

 

 

login
amoi01012015
login
Le 16 avril 2015 à 4 h 57 min   

onairBelle acquisition pour Hortonworks, qui vient d’annoncer le rachat de SequenceIQ .Cette société hongroise développe des outils d’automatisation des déploiements Hadoop.On connaissait l’intérêt de Hortonworks pour l’API Rest de cette société hongroise, qui permet le provisionning des clusters Hadoop de plus de centaines de nœuds, en quelques minutes dans le cloud, à destination de serveurs bare metal ou encore des conteneurs Docker .C’est une bonne opération pour Hortonworks qui prends dans son escarcelle deux technologies prometteuses Cloudbreak , et Periscope , éléments fondamentaux de provisionning , et des gestion des cluster Hadoop ( plateforme Ambari).

Ces deux technologies devraient néanmoins être rendues à la communauté , SequenceIQ ayant décidé de livrer ces technologies sous licence Apache V2 , et on connait  toute l’implication de  la communauté Ambari dans le développement de ces technologies .C’est donc un juste retour des choses.

Nouveau souffle donc pour Hortonworks, société , introduite en bourse en 2014 , et valorisée aujourd’hui  à 950 millions de dollars

Liens utiles

SequenceIQ

Hortonworks

 

 

login
amoi01012015
login
Le 12 avril 2015 à 13 h 07 min   

logo_1306037_webJahia, éditeur open source de solutions de gestion de l’expérience utilisateur, annonce la tenue de sa deuxième conférence utilisateurs internationale, JahiaOne, du 10 au 12 juin à Paris.

Cette nouvelle édition rassemblera 200 personnes du monde entier. Les équipes marketing et métier, avec les équipes de IT et les développeurs y découvriront les dernières évolutions de l’entreprise, de son offre, ainsi qu’un nouveau produit, Marketing Factory, moteur d’optimisation et de personnalisation du marketing digital.

Le programme précis figure sur le site de l’évènement .

Source

Jahia

login
amoi01012015
login
Le 12 avril 2015 à 12 h 58 min   

logo_1306037_webLa fondation Eclipse annonce la sortie d’ Eclipse OM2M. Ce projet open source qui est développé par le LAAS-CNRS implémente les standards ETSI SmartM2M et compte migrer vers le nouveau standard de communication machine to machine oneM2M. OM2M est une nouvelle plateforme de services standardisée qui implémente les capacités de services critiques requis pour les applications machine vers machine et l’internet des objets.

Cette nouvelle solution constitue donc une nouvelle avancée pour l’internet des objets, en particulier pour ce qui est de  l’interopérabilité entre différents appareils .

Elle est composée d’un ensemble de services Java et OSGi personnalisables . Ces services sont exposés par une API RESTful, fournissant les procédures primaires pour l’authentification des machines, la découverte des ressources, l’enregistrement d’applications, la gestion des conteneurs, les communications synchrones et asynchrones, l’autorisation de droits d’accès et la gestion des groupes entre autres.

L’ensemble est disponible au téléchargement ici

Intéressant !!

Lien utile

Fondation Eclipse

login
amoi01012015
login
Le 12 avril 2015 à 12 h 40 min   

logo_1306037_webLe système de gestion de version open source Git fête ses 10 ans .En effet c’est en avril 2005 que Linus Torvalds lançait Git destiné à remplacer le système propriétaire BitKeeper.Ce système permet de proposer un code de très bonne qualité, et Git dans sa version 2005 , a depuis sa sortie inspiré de nombreux outils dérivés dont Github véritable plateforme de développement et d’hébergement , ou encore Gitlab , logiciel de gestion de développement collaboratif .Ces outils Git based sont aujourd’hui utilisés pour des milliers de projets à travers le monde .

Happy Birthday !!

Lien utile

Git

login
amoi01012015
login
Le 4 avril 2015 à 11 h 10 min   

pasonairNebula spécialisée dans le développement d’appliances autour d’OpenStack a annoncé sa fermeture, victime de la concentration du marché, et de la consolidation du secteur , qui ne va probablement pas s’arrêter…

Nebula était en effet  pionnière dans le monde OpenStack. Cette société a été fondée en 2001 par Chris Kemp, l’ancien directeur technique de la NASA où l’essentiel du code source d’OpenStack avait initialement été développé .Mais seulement voilà,  le secteur s’est étoffé depuis notamment grâce à la présence d’acteurs majeurs (IBM, Red Hat, ou encore HP ) , ce qui ne laisse plus aujourd’hui beaucoup de place d’un part pour les pionniers qui n’ont pas su s’adapter à  cette nouvelle donne , mais également au nouveaux venus, même si le secteur devrait mettre encore de nombreuses années à être mature.

L’addition pour Nebula est lourde , et c’est plus de 38 millions de dollars qui ont été englouti dans ce projet. « Nous sommes profondément déçu que le marché va sûrement prendre encore beaucoup d’années pour arriver à maturité. En tant que start-up soutenu par des fonds, nous n’avons pas eu les ressources pour attendre plus longtemps » .

A méditer, même si au sens de Mickael DELL « Si vous n’avez pas échoué, c’est que vous n’avez pas assez essayé »…

Lien utile

Nebula

login
amoi01012015
login
Le 4 avril 2015 à 10 h 49 min   

logo_1306037_webTECLIB’ a annoncé en semaine dernière, sa fusion avec la société AUGURIA , société de conseil en informatique à destination des PME/PMI, spécialiste de l’implantation ERP au sein de secteur.Les deux firmes collaboraient déjà sur un certain nombre de sujets et de technologies avec ce rapprochement officiel (Odoo, et Dolibarr notamment).Formidable occasion pour Pascal AUBRY , de réorganiser TECLIB’ en étoffant son portfolio , notamment en y ajoutant la dimension ERP et BI, et en consolidant la couche physique relative aux activités de hosting.

« Nous croyons tous deux au cercle vertueux de la qualité des relations à tous les niveaux : entre nos clients et nous, bien sûr, mais également avec nos partenaires et nos collaborateurs. Cette fusion est un élan déterminant pour TECLIB’ et AUGURIA et nous sommes ravis d’entamer cette nouvelle aventure ! », ont confirmé Pascal AUBRY et Cyrille de Lambert .

L’ensemble prévoit un CA  de 4 Millions d’euros (2,7 millions d’euros en 2014)

Que de chemin parcouru !

Lien utile

TECLIB’

 

Propulsé par WordPress   |   Template réalisé par Graphical Dream
Haut de page